Un serpent met des parlementaires en fuite au Nigeria

La chambre des députés de l'Etat d'Ondo Copyright de l’image Premium Times
Image caption La chambre des députés de l'Etat d'Ondo

Un serpent est tombé du toit sur des membres d'un Parlement régional du sud-ouest du Nigeria.

Les députés, qui ont quitté précipitamment les lieux à la suite de l'incident, ne veulent plus y remettre les pieds avant une sécurisation des locaux.

"Nous étions sur le point d'entrer en séance plénière quand un gros serpent est sorti de la chambre. Cela a perturbé notre réunion et nous avons dû quitter les lieux en toute hâte", a déclaré le porte-parole du Parlement de l'Etat d'Ondo, Olugbenga Omole.

Lire aussi :

Des serpents dans le bureau de George Weah

Morsures de serpents, un fléau sous-estimé

Selon lui, le reptile tombé jeudi du toit à l'intérieur de la chambre n'avait blessé personne avant d'être tué.

Selon le porte-parole, l'incident trouve son origine dans la décrépitude des locaux et le manque d'argent pour leur entretien.

"Cette chambre n'offre plus la sécurité nécessaire au travail législatif, et c'est pourquoi nous avons décidé d'ajourner nos réunions à une autre date", a-t-il affirmé.

La chambre ne se réunira pas tant que les locaux n'auront pas été l'objet d'une fumigation complète, selon son porte-parole.