Mobilisation pour la rentrée scolaire en région anglophone au Cameroun

Cameroun Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les écoles ont été fermées dans plusieurs localités depuis 2016.

A un peu plus d'un mois de la reprise des cours, hommes d'églises, journalistes, parents d'élèves et quelques leaders séparatistes anglophones mènent une campagne pour le bon déroulement de la rentrée.

Remise de fournitures scolaires aux déplacés internes du conflit, nettoyage aux abords des écoles, sensibilisation des parents d'élèves. Ces actions volontaires effectuées par des ONG et des groupes de jeunes font partie d'une vaste campagne pour une reprise effective des cours dans la partie anglophone du Cameroun.

Elles se déroulent en marge du dialogue annoncé par le gouvernement et d'une médiation internationale pour résoudre la crise socio-politique qui perdure.

Lire aussi :

"Cela fait 3 ans que les enfants restent dans leur maison. Il y a des élèves de 15 ans qui tombent enceintes. Il faut faire quelque chose pour que ces enfants reprennent l'école" explique un journaliste de Horizon Newspaper.

Depuis 2016, les écoles ont été fermées dans plusieurs localités et n'ont jamais ouvert leurs portes à cause d'un conflit qui oppose l'armée aux séparatistes.

La campagne en cours pour une rentrée effective dans cette zone ne rassure pas pour autant les parents à cause du climat encore tendu.

"On veut d'abord la sécurité. Nous voulons que tous les enfants aillent à l'école mais nous ne croyons pas que ça va marcher tant qu'il n'y a pas de sécurité" confie un parent d'élève.

La rentrée scolaire au Cameroun est fixée au 02 septembre prochain.

Sur le même sujet