Talon veut reformer les évacuations sanitaires "qui ne profitent qu'aux plus riches"

Patrice Talon, le président béninois Copyright de l’image Getty Images
Image caption Patrice Talon, le président béninois

Lors d'un rencontre avec l'Union Islamique du Bénin, Patrice Talon a annoncé que des réformes dans le système d'évacuation sanitaire du Bénin sont en cours.

Ces réformes visent à réduire les dépenses liées aux évacuations sanitaires qui ne bénéficient qu'à une poignée de béninois, selon le président.

Ces privilégiés sont généralement les "ayant-droits de l'Etat, les fonctionnaires, les ministres, les amis du président, les parents du président…" a indiqué M. Talon.

"Celui qui dans son village ne connait personne ou n'est pas proche du pouvoir n'a pas de chance d'être évacué" se désole le président béninois.

Sans toutefois trahir le secret des finances de son pays, il a indiqué que les évacuations sanitaires coûtent chaque année au Bénin des dizaines de milliards.

A lire aussi

Talon a subi une opération chirurgicale

De quoi souffre la démocratie au Bénin ?

Patrice Talon interdit les affiches à son effigie

Grâce à une réforme des évacuations sanitaires, l'essentiel de cet argent pourra servir à l'amélioration des services de santé au Bénin "pour que le plus grand nombre soit soigné" dans le pays.

"Ceux qui ont l'argent pourront aller en France, aux Etats Unis ou en Afrique du Sud mais notre argent à nous tous servira à soigner le plus grand nombre".

"Il y a des gens qui pour un défaut de 1000 f CFA vont mourir pendant ce temps on dépense 20 millions, 40 millions, 50 millions, 100 millions de francs CFA parfois pour soulager la douleur de certaines personnes qu'on envoie en France, aux Etats Unis ou en Afrique du Sud parce qu'elles ont des maladies qu'on ne peut plus guérir" a indiqué M. Talon.

Patrice Talon estime que ces montants dépenser pour une poignée de béninois peuvent soigner 1.000 voire 2.000 personnes.

Seul les cas urgents seront traités par les services en charge des évacuations sanitaires a promis le président béninois qui se donne pour ambition de construire dans son pays un hôpital de référence internationale qui n'existe nulle part en Afrique de l'ouest.

Chacun pourra se soigner à Cotonou dans cet hôpital sans quitter le Bénin dans ce centre de référence.

"Mon programme, et je le dis haut et fort, c'est que dans quelques années nous allons interdire les évacuations au Bénin" a promis le président Talon.

Media playback is unsupported on your device
L'ex PM béninois Lionel Zinsou est interdit d'élection au Bénin pendant 5 ans

Sur le même sujet