Les enfants meurent toujours plus à cause des conflits au Mali

Des enfants au Mali Copyright de l’image Getty Images
Image caption Deux fois plus d'enfants ont été tués au Mali entre janvier et juin 2019

Deux fois plus d'enfants ont été tués au Mali entre janvier et juin de cette année par rapport à la même période l'année dernière à cause des conflits au Mali, selon l'UNICEF, Fonds des Nations Unies pour l'enfance.

L'agence des Nations unies a déclaré que d'autres mineurs avaient été blessés, déplacés et séparés de leur famille.

Malgré les récents accords de cessez-le-feu entre le gouvernement et les groupes armés, l'insécurité se détériore dans le centre du pays.

La plupart des attaques dans cette partie du pays seraient perpétrées par des milices armées.

A lire aussi:

240.000 personnes déplacées par l'insécurité au Mali

Mali : plus de 3.000 réfugiés de Mopti au Burkina

L'ONU estime que le recrutement et l'utilisation d'enfants dans les groupes armés ont doublé par rapport à la même période l'année dernière.

Les experts avertissent que la violence extrême peut laisser des cicatrices à long terme sur les enfants et nuire à leur capacité de grandir en bonne santé.

Des traumatismes débilitants et durables peuvent marquer à jamais des enfants si ceux-ci sont exposés à la violence ou y participent.

L'expert indépendant des droits de l'homme de l'ONU sur le Mali a déclaré dans son dernier rapport que les violations des droits de l'enfant n'étaient pas suffisamment signalées et s'est également dit préoccupé par le manque de protection des victimes et des témoins.

A lire aussi:

Pourquoi la milice "Dana Amassagou" a été dissoute au Mali