11 morts dans une nouvelle confrontation entre agriculteurs et éleveurs au Tchad

Les autorités sont intervenues, réunissant éleveurs et agriculteurs pour une tentative de réconciliation. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les autorités sont intervenues, réunissant éleveurs et agriculteurs pour une tentative de réconciliation.

L'incident a eu lieu lundi à Sandana dans le Moyen Chari au sud du Tchad.

Le bilan est de 11 morts, dont 7 agricultures, un pasteur, et 3 éleveurs.

Plus d'une centaine de bœufs, 4 motos et une somme de 3 500 000 FCFA ont également été emportés, selon une source officielle qui a été dépêchée sur les lieux.

Lire aussi : L'état d'urgence déclaré dans l'est du Tchad

La bagarre s'est déclenchée suite à une dispute entre un éleveur et un agriculteur.

Lors des affrontements, des armes à feu ont été utilisées.

Les autorités sont intervenues, réunissant éleveurs et agriculteurs pour une tentative de réconciliation.

Lire aussi : Six chefs traditionnels révoqués au Tchad

Le gouverneur de la région du Moyen Chari a instruit les responsables de sécurité de récupérer les armes détenues par les communautés.

Ces affrontements interviennent moins de 10 jours après l'état d'urgence décrété par le président tchadien pour résoudre ces conflits intercommunautaires dans les régions du Ouaddaï et Sila à l'est du Tchad.

Sur le même sujet

Lire plus