Première visite de Hamdok au Soudan du Sud

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Salva Kiir et le premier ministre du Soudan Hamdok, ont promis de normaliser les relations entre les deux Etats frères

Le nouveau Premier ministre soudanais, Abdalla Hamdok, a réservé jeudi son premier déplacement officiel depuis son investiture le 21 août à son voisin sud-soudanais.

Abdallah Hamdok a rencontré le président sud-soudanais Salva Kiir jeudi. Il a déclaré vouloir établir une relation très spéciale et très stratégique avec le Soudan du Sud.

Les deux dirigeants ont évoqué des problèmes non résolus depuis la signature en 2005 d'un accord de paix .

Cet accord avait mis fin à plusieurs décennies de guerre et mené le Soudan du Sud à l'indépendance en 2011.

La démarcation des frontières, leurs relations commerciales, en particulier autour de l'utilisation des infrastructures du Nord pour l'exportation du pétrole sud-soudanais, et de la liberté de mouvement des personnes sont les points de discorde.

L'Union africaine lève la suspension du Soudan

Un ancien fonctionnaire de l'ONU proposé comme PM au Soudan

Selon les analystes la guerre civile au Soudan du Sud et la crise économique au Soudan expliquent le rapprochement entre les deux pays.

Autre signe du rapprochement entre les deux pays, le président Salva Kiir avait été désigné en novembre 2018 médiateur des pourparlers de paix entre Khartoum et les rebelles des États soudanais du Darfour, du Kordofan-Sud et du Nil Bleu.

Le chef du gouvernement de transition soudanais a promis de mettre fin à ces conflits qui ont provoqué des milliers de morts et des millions de déplacés dans des régions qui s'estiment marginalisées par le pouvoir central.

Sur le même sujet

Lire plus