Le candidat à la présidentielle tunisienne Nabil Karoui est libre

Le magnat des médias avait été arrêté en août avant le premier tour de l'élection présidentielle Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le magnat des médias avait été arrêté en août avant le premier tour de l'élection présidentielle

Le candidat à la présidence tunisienne, Nabil Karoui, a été libéré quatre jours seulement avant le second tour du scrutin présidentiel.

Le magnat des médias avait été arrêté en août avant le premier tour de l'élection présidentielle pour blanchiment d'argent et fraude fiscale.

M. Karoui a estimé qu'il est détenu pour des motifs politiques.

Lire aussi :En Tunisie, un candidat réclame le report du second tour de la présidentielle

L'autre candidat, Kais Saied, professeur de droit, a suspendu sa campagne le week-end dernier pour respecter une certaine égalité de chance avec son adversaire.

Les deux personnalités sont des nouveaux venus en politique.

Cette situation est interprétée comme un désintérêt des Tunisiens pour les partis politiques établis.

Sur le même sujet

Lire plus