Un parlement sans véritable majorité en Tunisie

Des membres de l'instance électorale tunisienne Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des membres de l'instance électorale tunisienne

Les résultats préliminaires des élections législatives ont été annoncés mercredi soir par l'instance électorale.

Ces résultats provisoires aboutissent à une composition hétéroclite du parlement loin des situations de 2011 et 2014.

Sur les 217 sièges que compte le parlement 52 sièges reviennent aux islamistes modérés d'Ennahda et le parti Qalb Tounes de Nabil Karoui obtient 38 sièges.

Lire aussi : Tunisie : 26 candidats en lice pour la présidentielle

Le reste des sièges est reparti entre le parti socio-démocrate, un mouvement d'extrême droite et une coalition faite autour des principes de la révolution.

Parmi les nouveaux élus il y a une cinquantaine d'avocats, des indépendants, des anciens imams et des membres de la société civile.

Une grande partie de ces élus sont des figures inconnues du paysage politique tunisien.

Sur le même sujet

Lire plus