Une femme présidente de la Cour Suprême au Soudan

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une ministre des affaires étrangères et depuis jeudi une femme présidente de la Cour Suprême, Le gouvernement de Abdalla Hamdok est en passe de gagner son pari.....Impliquer d'avantage les femmes.

Une première au Soudan! Une femme a été choisie par le gouvernement de Abdalla Hamdok comme présidente de la Cour Suprême.

Neemat Abdullah, devient ainsi la première femme à diriger la haute institution judiciaire d'un pays qui se relève progressivement après plus de trente ans de pouvoir de Omar El Béchir.

Cette dernière nomination est considérée comme un pas important dans la lutte pour l'égalité des sexes.

Déjà dans l'exécutif , pour la première fois également c'est une femme qui est en charge de la diplomatie.

Asma Abdallah est ministre des affaires étrangères.

Trois autres femmes sont aussi dans la nouvelle équipe gouvernementale.

L'Union africaine lève la suspension du Soudan

Première visite de Hamdok au Soudan du Sud

Le premier ministre Abdalla Hamdok a promis de rehausser l'implication de la gente féminine dans la gestion du pays.

Les militantes réclament davantage de nominations féminines, d'autant plus qu'elles ont joué un rôle clé dans les manifestations qui ont conduit à la chute de l'ancien président Omar El Béchir, en prison poursuivi pour plusieurs crimes et délits.

Sur le même sujet

Lire plus