Abiy Ahmed, Premier ministre éthiopien, remporte le prix Nobel de la paix

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a remporté le prix Nobel de la paix.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a reçu le prix Nobel de la paix.

Ce prix lui a été décerné pour ses efforts en faveur de la "paix et de la coopération internationale".Il a joué un rôle clef dans la signature l'année dernière de l'accord de paix qui a mis fin à une impasse militaire de près de 20 ans avec l'Érythrée, après la guerre frontalière de 1998-2000.

M. Abiy a déclaré : "Je suis tellement flatté et ravi d'apprendre la nouvelle, merci beaucoup. C'est un prix donné à l'Afrique, donné à l'Ethiopie, et je peux imaginer comment le reste des dirigeants africains le prendront positivement pour travailler sur le processus de construction de la paix sur notre continent".

Lire aussi :

Qui est Ahmed, le nouveau PM éthiopien

Ethiopie: Abiy Ahmed, un Premier ministre de consensus?

Abiy Ahmed, 43 ans, a également été récemment salué pour son rôle dans la facilitation d'un accord de partage du pouvoir au Soudan voisin, après le renversement du président Omar el-Béchir.

Il est devenu Premier ministre éthiopien en avril 2018 et s'est lancé dans une série de réformes internes qui ont changé la politique du pays.

Abiy Ahmed a été nommé lauréat du 100e prix Nobel de la paix à Oslo. Il a été décerné 100 fois - à 107 personnes et 27 organisations.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed est devenu le 12e Africain à recevoir le prix Nobel de la paix.

Les précédents vainqueurs africains l'ont été :

2018 - Dennis Mukwege - République démocratique du Congo

2015 - Quatuor pour le dialogue national - Tunisie

2011 - Ellen Johnson Sirleaf et Leymah Gbowee - Libéria

2005 - Mohamed El Baradei - Égypte

2004 - Wangari Maathai - Kenya

2001 - Kofi Annan - Ghana

1993 - Nelson Mandela et FW de Klerk - Afrique du Sud

1984 - Desmond Tutu - Afrique du Sud

1978 - Anouar al-Sadat - Égypte

1960 - Albert Lutuli - Afrique du Sud

Lire aussi :

Abiy Ahmed en Érythrée pour une rencontre historique

Abiy Ahmed : "certains soldats voulaient ma mort"

Le comité Nobel a félicité le Premier ministre éthiopien pour avoir non seulement fait pression en faveur de la paix avec l'Érythrée, mais aussi pour avoir mené une série de réformes.

Abiy Ahmed a accordé l'amnistie à des milliers de prisonniers politiques, permis aux groupes d'opposition d'opérer après des années d'oppression et libéré les médias muselés.

Les efforts de M. Abiy pour aider à mettre fin à la crise politique au Soudan ont également joué un rôle dans la décision de lui décerner le prix Nobel de la paix.

Mais certains critiquent cette décision parce que, comme l'a souligné le comité Nobel, de nombreux problèmes restent à résoudre en Éthiopie.

Les critiques de M. Abiy affirment qu'il n'a pas fait grand-chose pour s'attaquer à la dangereuse augmentation des tensions ethniques qui ont contraint des millions de personnes à quitter leur foyer. Au total, 301 candidats avaient été nominés pour ce prix prestigieux, dont 223 personnes et 78 organisations.Il y avait eu beaucoup de spéculations sur qui allait gagner le prix. Selon les règles de la Fondation Nobel, les listes de candidats présélectionnés ne peuvent être publiées avant 50 ans.

A regarder :

Media playback is unsupported on your device
L'Ethiopie et l'Erythrée enterrent la hache de guerre

Sur le même sujet