Angélique Kidjo veut faciliter l'accès des femmes aux crédits
Media playback is unsupported on your device

Le système financier actuel ne tient pas compte des spécificités des femmes africaines

Angélique Kidjo soutient qu'"il existe aujourd'hui un déficit de financement de 42 milliards de dollars entre les hommes et les femmes en termes d'accès au financement en Afrique". C'est pour faciliter aux femmes l'accès aux financements qu'elle milite pour la réussite d'Afawa (Initiative pour favoriser les femmes à avoir accès aux financements en Afrique).