La friperie de Lomé à Paris
Media playback is unsupported on your device

La friperie de Lomé à Paris

Fouiner, chiner, trier, recycler au lieu de produire c’est l’ingénieuse idée de Amah Ayivi, passionné de la mode vintage et fondateur de la marque Marché noir Lomé-Paris

Pour sa ligne de vêtement, l’entrepreneur togolais rachète de la friperie en Afrique, y apporte quelques retouches et la propose à sa clientèle à Paris et dans d'autres villes occidentales.

« C’est envoyé comme déchet en Afrique et moi je les ramène comme trésor en Afrique, pour moi cela a un côté un peu militant… » Confie Amah Ayivi.

Copyright de l’image FACEBOOK AMAH AYIVI
Image caption Marché Noir Lomé-Paris, une marque composée de friperie et d'une ligne de vêtements africains revisités

Alexandrine Holognon reçoit dans Afrique Avenir

Amah Ayivi, fondateur du Marché Noir Lomé-Paris

Fatim Toure, Bloggeuse

Mila Kimbuini, Journaliste du service digitale de BBC Afrique

Lire aussi

S'habiller "Made In Africa", c'est tendance !

10 idées pour être à la mode tout en sauvant la planète

Make-up artist: tout savoir sur ce métier tendance