Abdou Elinkine Diatta : un chef rebelle tué au Sénégal

Abdou Elinkine Diatta était désigné secrétaire général du MFDC depuis 2017. Copyright de l’image Google
Image caption Abdou Elinkine Diatta était désigné secrétaire général du MFDC depuis 2017.

Abdou Elinkine Diatta, secrétaire général du MFDC, le mouvement indépendantiste casamançais, a été tué en même temps que deux autres personnes, dans une fusillade survenue dimanche matin, selon plusieurs médias locaux dont l'APS, l'agence de presse gouvernementale sénégalaise.

La fusillade a été provoquée par des assaillants qui se déplaçaient avec des motos, selon des témoins contactés par l'APS.

Le colonel Abdou Ndiaye, directeur de l'information et des relations publiques de l'armée sénégalaise, a confirmé la mort du chef rebelle à BBC Afrique.

Abdou Elinkine Diatta avait été désigné secrétaire général du MFDC depuis 2017.

Il se serait montré favorable à la paix avec le gouvernement sénégalais, contre lequel les indépendantistes casamançais se sont soulevés au début des années 80.

La Casamance a retrouvé un calme relatif depuis plusieurs années, après des affrontements meurtriers entre le MFDC et l'armée sénégalaise dans les années 90.

Lire aussi :

Quatre exploitants forestiers disparus en Casamance

Sénégal: Macky Sall souhaite une "paix définitive" en Casamance

"Les factions du MFDC se regardent en chiens de faïence depuis plusieurs années", a expliqué à BBC le journaliste Abdoulaye Sambou, estimant que la mort du chef rebelle pourrait être liée aux "divergences" au sein du mouvement indépendantiste.

Abdou Elinkine Diatta était considéré par certains indépendantistes comme "un défaillant, quelqu'un qui a abandonné la lutte armée", selon Sambou.

"Je ne sais pas si [sa mort] va ralentir le processus de paix ou pas", dit-il, soulignant que c'est une "perte énorme" pour les responsables du MFDC désireux de faire la paix avec Dakar.