Procédure d'impeachment contre Trump: Pourquoi l'Ukraine est si importante pour les États-Unis?

Le président américain Donald Trump tend la main au président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une réunion à New York, 25 septembre 2019 Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président américain Donald Trump tendant la main au président ukrainien Volodymyr Zelensky

Le président Donald Trump a-t-il refusé l'aide militaire à son allié ukrainien pour ses propres intérêts politiques?

Telle est la grande question au cœur de la procédure de destitution menée par les démocrates.

L'Ukraine n'est pas dans l'OTAN et elle a fait face à des scandales de corruption pendant des années.

Mais son orientation future revêt une importance géopolitique.

Lire aussi :

Pourquoi l'Ukraine compte-t-elle pour les États-Unis ?

Pendant une grande partie de ses 28 années d'indépendance, il n'a pas été clair si l'Ukraine finirait par s'aligner sur la Russie ou sur l'Occident.

En 2014, cette incertitude semble avoir pris fin.

Après une révolution de rue sanglante, les nouveaux dirigeants ukrainiens ont affirmé que l'avenir du pays réside dans une association plus étroite avec l'Europe et l'Occident.

La Russie était maintenant considérée comme l'ennemi et elle a réagi en s'emparant de la Crimée et en soutenant un soulèvement armé dans l'est de l'Ukraine qui a coûté la vie à plus de 13 000 personnes.

Sous l'administration Obama, le droit des Ukrainiens à décider de leur propre avenir et à résister à l'agression russe a été défendu comme un principe idéologique important.

Cela a changé lorsque le président Trump est entré en fonction et le gouvernement ukrainien n'a pas pu compter sur le soutien actif des États-Unis de la même manière.

Quel est le montant de l'aide militaire américaine ?

Les États-Unis entretiennent des relations de longue date avec l'armée ukrainienne et ont engagé environ 1,5 milliard de dollars US (1,4 milliard d'euros) en aide depuis 2014.

Une grande partie de cette somme a été consacrée à la formation des soldats et aux efforts de modernisation de l'organisation et du fonctionnement de l'armée ukrainienne.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un système de missile antichar Javelin fourni par les Etats-Unis est testé par l'armée ukrainienne sur un site non identifié.

La dernière tranche d'aide, qui a été bloquée puis débloquée par l'administration Trump, s'élève à 391 millions de dollars et comprend une série d'armes et une assistance technique.

Quelle est l'importance de l'aide et du soutien militaires américains à l'Ukraine ?

C'est important tant sur le plan militaire que symbolique.

Alors qu'autrefois les militaires ukrainiens savaient que les Etats-Unis étaient à leurs côtés, on ne peut plus tenir cela pour acquis.

Les hésitations au sujet de l'aide et les fréquentes paroles désobligeantes du président Trump au sujet de l'Ukraine auront presque certainement renforcé la position de Moscou dans les négociations de paix.

Quel est le lien entre l'Ukraine et la procédure d'impeachment contre Trump ?

L'enquête de destitution touche à la campagne électorale présidentielle américaine de 2016 et à l'adversaire potentiel du président Trump en 2020, Joe Biden.

L'Ukraine est impliquée dans les deux.

Jusqu'à présent, aucun Ukrainien n'a été appelé à témoigner.

L'enquête se concentre plutôt sur les voies de communication officielles et "irrégulières" des États-Unis entre Washington et Kiev.

Regarder aussi :

Media playback is unsupported on your device
"Unis contre Trump"

Pourquoi les élections de 2016 revient-elles sans cesse?

L'attitude tiède du président Trump envers l'Ukraine remonte à la campagne électorale de 2016.

À l'époque, le directeur de campagne de M. Trump, Paul Manafort, a été contraint de démissionner après l'apparition en Ukraine de documents suggérant qu'il avait reçu des paiements officieux d'un parti politique pro-russe.

Le président Trump et ses partisans affirment qu'en publiant les documents, les autorités ukrainiennes se sont injustement ingérées pour soutenir son adversaire démocrate Hillary Clinton.

Malgré tous les efforts déployés par l'avocat du président Trump, Rudy Giuliani, les preuves à l'appui des allégations demeurent extrêmement minces.

Entre-temps, M. Manafort a été emprisonné pour des crimes financiers.

Et les Bidens ?

C'est devenu la partie centrale de l'enquête de mise en accusation, les deux parties abordant la question sous un angle différent.

Il s'agit da la période de 2014-2015 où le vice-président Biden était l'homme des dossiers ukrainiens pour l'administration Obama.

En même temps, son fils, Hunter, avait un juteux poste de directeur dans une compagnie de gaz ukrainienne.

Lire aussi

Les démocrates cherchent à prouver que le président Trump a tiré parti de l'aide militaire américaine et d'une visite à la Maison-Blanche en échange du lancement par le président ukrainien d'une enquête sur les Bidens.

Les républicains essaient de faire ceci à propos des Bidens.

Ils veulent savoir pourquoi M. Hunter a été si bien payé et si le vice-président a utilisé son influence politique pour aider l'entreprise de son fils.

Que dit le gouvernement ukrainien à ce sujet ?

La première réponse de l'Ukraine, par l'intermédiaire du président Volodymyr Zelensky, a été de dire qu'il n'avait ressenti "aucune pression" de la part de la Maison-Blanche pour lancer une enquête sur les Bidens.

C'est devenu un mantra du président Trump lorsqu'il parle de son appel téléphonique "parfait" du 25 juillet avec son homologue ukrainien.

Depuis lors, les témoignages et les SMS diffusés par les diplomates américains ont clairement montré que les responsables ukrainiens étaient confus et préoccupés par le retard de l'aide américaine.

Et qu'on leur disait que la solution était d'annoncer des enquêtes sur les élections de 2016 et sur les Bidens.

Nous savons maintenant, par exemple, que les Ukrainiens envisageaient activement de capituler et de faire une interview télévisée qui annoncerait les enquêtes que le président Trump voulait clairement.

Lire aussi :

Hésitant a se laisser davantage entraîner dans la politique partisane américaine, les responsables ukrainiens impliqués refusent de donner leur version des faits.

Qu'en pensent les Ukrainiens ?

Pour la plupart, ils sont passés à autre chose.

Les Ukrainiens sont plus préoccupés par les efforts de leur nouveau président pour ramener la paix dans l'Est que par son appel téléphonique avec Trump.

Le président Zelensky a récemment fait une série de concessions dans l'espoir d'amener la Russie à la table des négociations.

Ses critiques l'accusent de naïveté et de capituler devant le président Vladimir Poutine.

Lire plus