Victime d'un cambriolage, il a mis 35 minutes à indiquer sa maison à la police

Une rue de Banjul, capitale de la Gambie Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une rue de Banjul, capitale de la Gambie

La Gambie compte des milliers de rues, mais peu d'entre elles ont un nom ou même un numéro de rue.

C'est une énigme qui m'a inspiré à écrire un article pour la BBC cette année avec un titre : L'art de dessiner votre adresse.

Il décrivait la frustration de donner des directives en Gambie et la difficulté de tâches simples comme remplir une adresse sur des formulaires.

Lire aussi :

Il y a eu toute une réaction locale et internationale à mon article- mais cela semblait faire peu de différence sur le terrain.

La semaine dernière, un de mes collègues a passé 35 minutes au téléphone à essayer de diriger un policier vers sa maison alors qu'il subissait un cambriolage.

Imaginez donc le plaisir que j'ai eu à lire un récent tweet du Conseil municipal de Kanifing (KMC), disant qu'une équipe de Google s'était rendue sur place il y a quelques jours pour discuter d'un "système d'adressage innovant des rues".

Image caption En Gambie, les gens doivent souvent dessiner leur adresse sur des formulaires.

"Une équipe de Google Plus Codes a rendu visite à l'adjoint au maire, Musa Bah, et au personnel de KMC pour partager leurs idées sur le lancement d'un système d'adresse numérique unique pour les résidents de Kanifing," dit-il.

C'est à KMC que mon bureau est basé - et c'est la zone urbaine la plus densément peuplée de ce petit pays d'Afrique de l'Ouest.

Près d'un quart de la population du pays vit dans la KMC. La ville de Serekunda, qui fait partie de la KMC, compte 10 fois la population de la capitale, Banjul...

J'ose rêver : vous pourrez bientôt m'écrire à une adresse !