Oscar, le petit garçon suédois qui veut devenir Masaï

Oscar, un jeune garçon suédois a décidé d'adopter la culture Maasaï
Image caption Oscar, un jeune garçon suédois a décidé d'adopter la culture Maasaï

Un jeune garçon d'origine suédoise a décidé d'adopter la culture des Masaï, une communauté de nomade en Tanzanie.

Ce jeune garçon de 11 ans fait la fierté de sa famille et de sa communauté.

Mais son choix a également attiré des critiques.

Oscar Magwaya a déménagé en Tanzanie avec sa mère, Suzan Magwaya, alors qu'il n'avait que quatre ans.

Sa mère travaillait pour une organisation caritative qui aide les enfants de la rue quand elle a rencontré Daudi Magwaya, à l'époque chargé de sa sécurité.

Quelques mois plus tard, ils se sont mariés et ont eu une fille, la demi sœur d'Oscar.

Image caption Oscar se dit fier de ses habits Maasaï

Oscar parle couramment la langue Maasaï, Swahili ainsi que sa langue maternelle le Suédois

Il ne porte que des habits Masaï- un tissu souvent coloré avec une ceinture autour de la taille.

Lire aussi

"Ici il fait très chaud et l'habit permet de dégager assez d'air frais," affirme Oscar.

Image caption Oscar et sa famille vivent à Dar Es Salaam

Le jeune garçon a beaucoup d'amis mais il ajoute que beaucoup de personnes surtout de la communauté Masaï le critique souvent.

"Ils me disent que je devrais retourner en Europe, que je n'appartiens pas à leur communauté car ce n'est pas ma tradition mais non je ne peux pas y retourner. J'aime vivre ici et je suis content que certaines personnes m'aiment bien", déclare-t-il.

A lire aussi:

Oscar veut devenir agriculteur quand il sera grand et posséder beaucoup de bétail dans un village tanzanien.

Aujourd'hui, le jeune garçon ainsi que sa famille vivent à Kigambon, un district situé dans la capitale économique tanzanienne, Dar es Salaam.

Originaire du Nord de la Tanzanie et du sud du Kenya, les Masaï s'installent de plus en plus à Dar es Salaam, pour des raisons professionnelles; ils y travaillent souvent comme agent de sécurité.

"Je trouve que le peuple Masaï est très brave, et je le suis aussi. Quand j'étais jeune, j'ai tué un serpent" raconte Oscar.

A regarder aussi:

Media playback is unsupported on your device
Au Kenya, des "J.O" Masai pour sauver le lion