Quand Kagame exhorte un ministre sud-africain à rester sur Twitter

Le président rwandais Paul Kagame Copyright de l’image Chesnot
Image caption Le président Paul Kagame est un utilisateur actif de Twitter.

Le président rwandais Paul Kagame a exhorté le ministre des Finances de l'Afrique du Sud à ne pas cesser d'utiliser twitter.

Tito Mboweni a déclaré en octobre qu'il ne pouvait pas supporter le niveau d'abus qu'il recevait.

"J'en suis venu à la conclusion que Twitter n'a plus rien à voir avec son but premier... C'est maintenant une plate-forme abusive", a-t-il écrit.

Les commentaires de M. Mboweni sont intervenus alors que de nombreuses personnes partageaient des détails "non fondés" sur sa vie privée.

Copyright de l’image Gallo Images
Image caption Tito Mboweni, annoncera vendredi s'il quitte ou pas le réseau social.

Mais le président Kagame, qui est un utilisateur actif de Twitter et compte 1,6 million d'adeptes, l'a exhorté à rester sur le réseau social, le rassurant que "tout ira bien".

Plus tôt cette année, M. Mboweni a décrit le Rwanda comme son "autre pays" et a tweeté de nombreux messages louant la propreté du pays, ce qui lui a valu de nombreux admirateurs au Rwanda.

Le ministre sud-africain des Finances affirme qu'il prendra la décision finale de quitter ou non Twitter vendredi.

Lire plus