Le périple d'un jeune migrant gambien de la Libye à Malte

"Taka" Babucarr Bojang Copyright de l’image Kate Stanworth
Image caption Taka a son arrivée en Europe

Après avoir immigré en Europe via la Libye, Taka, un jeune Gambien veut aider sa famille à mieux vivre.

La semaine dernière, j'ai enfin revu Taka, un jeune migrant gambien que j'avais rencontré en 2016 alors qu'il avait 17 ans, après avoir survécu à un dangereux voyage en bateau de la Libye en Sicile.

J'étais tellement intrigué par son histoire que j'ai décidé de voyager pour rencontrer sa famille dans sa ville natale en Gambie, un périple que j'ai narré récemment pour la BBC.

Après ma visite, sa famille m'avait envoyé des messages que je devais lui transmettre, mais quand je suis retourné à Palerme, Taka avait disparu.

Après avoir vécu plusieurs années dans les limbes en Sicile, il en a eu assez d'être au chômage et a décidé de faire un pari et de partir pour Malte.

Taka n'est arrivé à Malte qu'en juillet 2018, mais sa vie a radicalement changé.

Il travaille dans la cuisine d'un restaurant de La Valette et suit une formation de chef cuisinier.

A lire aussi

Abou Bakar Sidibé : l’ancien migrant devenu réalisateur

Ces Afro-Italiens qui veulent renvoyer les migrants chez eux

L'Angola expulse des milliers de migrants

Copyright de l’image TAKA
Image caption Le patron de Taka lui dit qu'il a un talent pour la cuisine.

Il adore cuisiner du poisson, des pâtes et m'a montré des photos sur son téléphone de la vaisselle qu'il avait faite.

Son patron l'encourage en lui disant qu'il a du talent et qu'il peut aller loin en tant que chef.

Mais, il a la nostalgie de la cuisine de sa mère.

Elle vend du poisson cuit au marché de Serekunda.

Les aliments de base gambiens qu'elle cuisinait et que j'ai pu apprécier lui manquent, comme le domoda (ragoût), le poisson frit et le gombo.

Taka a tellement changé : il n'est plus un adolescent, mais un jeune homme de 22 ans confiant qui a saisi toutes les occasions qui se présentaient à lui.

Fait plus remarquable encore, il aide maintenant sa famille dans sa ville natale à construire un magasin et son frère Lamin, un soldat de l'armée gambienne, l'aide à réaliser ce projet.

Copyright de l’image Ismail Einashe
Image caption Einashe (à droite) a retrouvé Taka (à gauche) lors d'une visite à Malte la semaine dernière.

Taka déclare qu'il veut aider sa famille à subvenir à ses besoins en devenant propriétaire d'une petite entreprise.

Il est heureux et vit dans un appartement avec un autre jeune gambien et un migrant érythréen.

Bien qu'il travaille six jours par semaine, il a de souvent du temps libre pour jouer à des jeux vidéo, jouer au football et faire la cuisine gambienne.

Son prochain objectif est maintenant d'épargner assez d'argent pour rendre visite à sa famille, qu'il n'a pas vue depuis des années.

Media playback is unsupported on your device
Au Sénégal, la nouvelle vie d'agriculteur d'un ancien migrant

Sur le même sujet