Le général Gaïd Salah, chef d'Etat major de l'armée algérienne, est décédé

Le général Gaïd Salah, chef de l'armée algérienne, est décédé Copyright de l’image AFP
Image caption Le général Gaïd Salah, chef de l'armée algérienne, est décédé

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, est décédé des suites d'un malaise cardiaque, selon le correspondant de la BBC à Alger, Mouhamed Arezki Himeur.

Le Général Gaïd Salah, superviseur de la transition après la démission de Bouteflika en avril dernier, a reçu la semaine dernière la médaille de l'Ordre du mérite des mains du président Abdelmadjid Tebboune.

Le défunt général est remplacé par le général Saïd Chengriha, chef d'Etat-major de l'armée de terre, selon l'annonce faite par la présidence algérienne.

Malgré l'élection d'Abdelmadjid Tebboune à la présidence de la République, les Algériens ont continué à réclamer le retrait de l'armée de la vie publique, mais aussi le départ de l'ensemble de l'élite au pouvoir.

Lire aussi

Qui est Abdelmadjid Tebboune le remplaçant de Bouteflika ?

En Algérie, le président qui ne parle pas

L'armée algérienne durcit le ton face aux manifestants

Sur le même sujet

Lire plus