Mohamed Sekkaki emprisonné pour avoir insulté le roi du Maroc

Mohamed Sekkaki sur sa chaîne YouTube Copyright de l’image Youtube
Image caption Des dizaines de milliers de personnes regardent régulièrement les vidéos de Mohamed Sekkaki

Au Maroc, un Youtubeur marocain connu a été emprisonné pour quatre ans et condamné à une amende d'environ 4 000 $ (2.348.562 FCFA) après avoir été reconnu coupable d'avoir insulté le roi Mohammed VI.

Mohamed Sekkaki a été arrêté au début du mois après avoir critiqué les discours du roi Mohammed et pour avoir traité les Marocains d'ânes. Il prévoit de faire appel du verdict.

Par ailleurs, le journaliste et défenseur des droits de l'homme, Omar Radi a été arrêté pour avoir prétendument tweeté une insulte à l'encontre d'un juge en avril.

Lire aussi :

Le Youtubeur a été placé en détention provisoire jusqu'au 2 janvier, a indiqué son avocat.

Les groupes de défense des droits humains craignent que les libertés individuelles ne soient de plus en plus menacées au Maroc.

Le roi Mohammed VI a cédé une partie de ses pouvoirs à un gouvernement élu après les manifestations du printemps arabe de 2011.

Mais les analystes disent qu'il a toujours le dernier mot sur les questions les plus importantes dans le pays.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le roi Mohammed VI a renoncé à certains de ses pouvoirs après les manifestations du printemps arabe de 2011

Sekkaki, connu sous le nom de "Moul Kaskita", a été condamné par un tribunal de la ville de Settat, dans l'ouest du pays.

Des dizaines de milliers de personnes regardent régulièrement ses vidéos.

Le mois dernier, le rappeur marocain Gnawi a été emprisonné pour un an après une dispute avec la police, mais ses fans pensent qu'il était persécuté pour une chanson qui était critique envers la monarchie.

Ecouter :

Media playback is unsupported on your device
Maroc: l'auteur présumé de l'agression sexuelle filmée arrêté

Lire plus