Une loi criminalisant le viol et la pédophilie votée au Sénégal

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Désormais les peines infligées aux violeurs et autres pédophiles seront criminalisées au Sénégal. Le parlement a voté une loi dans ce sens

L'Assemblée nationale Sénégalaise a voté lundi à l'unanimité et par acclamation le projet de loi criminalisant les actes de viol et de pédophilie.

La criminalisation du viol était une demande des associations de défense des droits des femmes à la suite d'une série d'agressions sexuelles enregistrées ces derniers mois.

Jusqu'ici, le viol était considéré au Sénégal comme un simple délit, passible de cinq à dix ans de prison.

Désormais, avec la loi votée à l'Assemblée nationale, les auteurs de ces crimes peuvent écoper de peine allant jusqu'à la perpétuité.

Selon une étude, sur les 6 mille 289 cas de violences faites aux femmes enregistrés en 2018, 1321 concernent des cas de viol.

Un maître coranique condamné à 2 ans de prison avec sursis

La France remet au Sénégal un sabre chargé d'histoire

Les statistiques de la cellule de traitement des affaires criminelles du ministère de la Justice indiquent qu'entre 2017 et 2018, 706 femmes et filles ont été victimes de viol conduisant à la mort.

Les chiffres révèlent que pour cette année 2019, 14 femmes ont été tuées suite à un viol, dont 3 mineures en état de grossesse.

Pour Dior Fall Sow, juriste et présidente d'honneur de l'association des femmes juristes du Sénégal, avec ce vote des peines dissuasives seront prononcées.

Sur le même sujet

Lire plus