Vers un accord sur le méga barrage du Nil ?

Le barrage est déjà terminé à 80%. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le barrage est déjà terminé à 80%.

Un accord pour mettre fin à une longue dispute autour du méga barrage éthiopien sur le Nil est sur le point d'être conclu. Une question se pose : à qui profitera l'accord ?

En public, les négociateurs de toutes les parties affirment que l'accord initial est avantageux pour l'Égypte et l'Éthiopie.

Mais l'Éthiopie semble être aux commandes, dictant l'avenir de cet énorme projet.

Il est déjà achevé à 80% et en juillet, lorsque la saison des pluies commencera, l'Ethiopie commencera à remplir le réservoir - comme elle l'avait toujours prévu.

La principale question est de savoir si l'Egypte sera satisfaite des garanties données par l'Ethiopie sur la quantité d'eau libérée pendant les sécheresses.

Cette question a été un point d'achoppement tout au long des quatre cycles de négociations qui n'ont abouti à aucun accord.

A lire aussi

Querelle sur le Nil : retour sur un barrage qui divise

Pourquoi l'Égypte et l'Éthiopie se disputent le Nil?

Egypte-Ethiopie : un barrage engendre la polémique

Les préoccupations de l'Égypte sont réelles et légitimes. Le pays fera tout pour obtenir le meilleur accord possible.

Ces pourparlers sont une question de survie pour des millions d'Égyptiens - pour qui le Nil est la seule source d'eau.

La déclaration commune publiée par les trois pays ne donne pas tous les détails de cette préoccupation particulière - ce qui indique clairement qu'il reste encore beaucoup de travail à faire avant qu'elle ne soit signée dans deux semaines.

Les prochains jours sont cruciaux, l'Égypte et l'Éthiopie devront consulter leurs capitales respectives sur le texte final et, comme nous l'avons vu au fil des ans, les choses pourraient se défaire très rapidement et ramener les équipes de négociateurs à la case départ.

L'accord final est non seulement important pour mettre fin aux tensions entre l'Éthiopie et l'Égypte, mais il aura sans doute une grande influence sur la façon dont les huit autres pays du bassin du Nil choisiront d'exploiter le fleuve à l'avenir.

Image caption Le méga barrage du Nil va redessiner la carte de l'accès à l'eau du Nil dans la région

Sur le même sujet