Arrestation de cinq personnes soupçonnées d'être des terroristes

Dans le centre-ville de Nairobi Copyright de l’image Getty Images
Image caption (Illustration: Dans le centre-ville de Nairobi)

Trois hommes et deux femmes, soupçonnés d'effectuer du repérage en vue d'une attaque "terroriste", ont été arrêtés samedi dans un quartier du nord de Nairobi au Kenya.

La police kényane, qui livre l'information dimanche, indique avoir reçu dès vendredi des informations selon lesquelles des "personnes soupçonnées d'être des terroristes effectuaient une surveillance" d'un bar populaire situé sur Kiambu Road, une rue connue pour ses bars et boîtes de nuit, selon un rapport de police.

Leur véhicule repéré vendredi "a été intercepté" samedi par la police. "Cinq terroristes suspectés" ont alors été arrêtés: deux Somaliennes, un Somalien, un Américain et un chauffeur kényan, selon le rapport de la police.

Lire aussi:

Les forces de sécurité kényanes sont actuellement en état d'alerte maximale. Les islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont intensifié leurs attaques dans l'est du Kenya depuis le début de l'année, et ont menacé de lancer de nouvelles attaques contre les intérêts kényans et américains.

Le 5 janvier, ils ont attaqué une base américano-kényane près de Lamu, tuant trois Américains et détruisant plusieurs avions.

Depuis son intervention militaire dans le sud de la Somalie en 2011 pour lutter contre les islamistes shebab, le Kenya a été la cible de plusieurs attentats meurtriers. L'attaque du centre commercial Westgate à Nairobi en septembre 2013 avait fait 67 morts, celle de l'université de Garissa en avril 2015 avait fait 148 morts.