Début à Londres du sommet Afrique-Royaume Uni

Le premier ministre britannique, Boris Johnson posant avec des chefs d'Etat africain lors du sommet G7 à Biarritz (France) Copyright de l’image LUDOVIC MARIN
Image caption Le premier ministre britannique, Boris Johnson posant avec des chefs d'Etat africain lors du sommet G7 à Biarritz (France)

Selon le cabinet du premier ministre britannique, plusieurs dirigeants africains anglophones, lusophones et francophones participent à ce sommet qui s'ouvre ce lundi à Londres.

Cette rencontre Afrique- Royaume Uni, intervient au moment où les britanniques s'apprêtent à sortir de l'Union européenne.

Le Royaume-Uni est à la recherche de nouveaux partenaires commerciaux, alors que le Brexit, prévu le 31 janvier, mettra fin à 47 ans de vie commune et de partenariats privilégiés avec l'Union européenne.

Devant 16 dirigeants des 21 pays représentés à cette première rencontre axée sur les investissements, Boris Johnson plaidera pour que son pays soit plus actif en Afrique.

D'après des sources proches de la réunion, le chef du gouvernement britannique fera une importante annonce relative au changement climatique.

Ces sources signalent que le Premier ministre, conservateur, mettra fin à l'aide publique au développement.

Toujours selon ces mêmes sources, il annoncera aussi la fin du soutien de son pays à l'exploitation thermique des mines de charbon et des centrales électriques fonctionnant au charbon.

Londres considère que l'Afrique, dispose de 8 des 15 économies à "croissance des plus rapides" au monde.

Sur le même sujet

Lire plus