L'Algérie frappée par un attentat meurtrier

Un policier algérien Copyright de l’image FETHI BELAID
Image caption Un policier se tient dans une rue d'Alger au lendemain d'un troisième attentat suicide meurtrier qui a frappé le pays en quatre mois, le 12 juillet 2007.

Un soldat a été tué dans un attentat suicide à la voiture piégée qui visait une caserne militaire dans le sud de l'Algérie.

C'est la première attaque de ce type dans le pays depuis plusieurs années.

Cet attentat, qui s'est produit dans la région de Bordj Baji Mokhtar, près de la frontière avec le Mali, n'avait pas été revendiqué dans l'immédiat.

Le conflit en Libye voisine et la détérioration des conditions de sécurité au Mali ont favorisé la recrudescence des attaques armées dans les régions du Sahara et du Sahel.

Lire aussi :

Sur le même sujet

Lire plus