Peur face aux essaims de criquets pèlerins en Ouganda et en Tanzanie

Les essaims de criquets pèlerins ont envahi le Kenya, la Somalie et l'Éthiopie Copyright de l’image AFP
Image caption Les essaims de criquets pèlerins ont envahi le Kenya, la Somalie et l'Éthiopie

Des essaims de criquets pèlerins ont été repérés dans le nord de la Tanzanie après des mois de ravages sur les cultures dans d'autres pays d'Afrique de l'Est.

La commissaire régionale du Kilimandjaro, Anna Mgwira, a confirmé à la BBC que des essaims de criquets ont été repérés dans des villages de la région de Moshi.

On pense qu'ils se sont propagés à partir du Kenya voisin.

Mme Mgwira a déclaré que la réponse du gouvernement se concentrera sur les zones proches de la région de Taveta, près de la frontière.

"Lorsque nous avons reçu cette nouvelle le matin, nous avons commencé à vérifier nos zones frontalière près de Taveta, mais il n'y avait aucun signe de criquets, mais ce soir, il y avait des rapports montrant qu'autour de Moshi, des criquets ont été vus", a déclaré Mme Mgwira dimanche.

Elle a déclaré que le gouvernement annoncera bientôt comment il compte combattre les essaims.

L'observation de criquets à Moshi a suscité l'inquiétude des agriculteurs locaux qui craignent de perdre leurs récoltes.

A lire aussi

L'ONU appelle à une aide contre les criquets dans l’est de l’Afrique

Invasion de criquets pèlerins en Somalie

L'invasion des criquets une "urgence nationale" en Somalie

La panique est la même en Ouganda : des essaims de criquets ont été signalés.

Des représentants du gouvernement ougandais ont tenu une "réunion d'urgence" dimanche soir après que des criquets ont été repérés dans trois zones voisines du Kenya au nord-est.

Le Premier ministre ougandais Ruhakana Rugunda a convoqué la réunion à 19 h 00 heure locale (16h00 GMT) pour activer un plan que le gouvernement avait mis en place pour lutter contre les criquets.

Les criquets ont été vus pour la première fois dans le district d'Amudat en Ouganda, dans la région de Karamoja.

On s'attendait à ce que les essaims atteignent l'Ouganda et le gouvernement a déclaré qu'il avait mis en place un vaste plan pour lutter contre l'invasion.

Ce plan comprend le déploiement de deux avions de pulvérisation aérienne loués, ainsi que des pick-ups et des tracteurs qui sont montés avec des pulvérisateurs motorisés.

Des centaines de pompes manuelles de pulvérisation seront également utilisées. Des soldats seront déployés dans le cadre de l'exercice.

Le gouvernement Ougandais a déclaré que des efforts sont en cours pour mettre en place des accords de pulvérisation transfrontaliers entre l'Ouganda et le Kenya.

Les essaims ont fait des ravages au Kenya, en Somalie et en Ethiopie dans ce qui a été qualifié de pire invasion de criquets pèlerins depuis 25 ans dans la région de la Corne de l'Afrique.

Copyright de l’image EPA
Image caption En une seule journée, un essaim de criquets de la taille de Paris pourrait manger la même quantité de nourriture que la moitié de la population française