Ruée vers l'aide humanitaire : au moins 20 morts à Diffa au Niger

Un soldat nigérien monte la garde près des stands d'information dans un camp pour personnes déplacées à Diffa, au Niger, en 2016 Copyright de l’image AFP
Image caption Un soldat nigérien monte la garde dans un camp à Diffa, Niger, sur cette photo de 2016

Au moins 20 personnes, dont beaucoup de femmes et d'enfants, ont été tuées lors d'une ruée vers l'aide humanitaire au sud-est du Niger, selon les rapports.

Selon des sources locales, des réfugiés du Nigeria voisin faisaient la queue pour obtenir de la nourriture et de l'argent dans la ville de Diffa lorsque l'incident s'est produit.

Dix autres personnes ont été blessées.

La région abrite environ 120 000 personnes déplacées par des années de violence perpétrée par les militants de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria.

Les gens se sont précipités pour tenter d'obtenir quelque chose du don lorsque les portes de l'installation ont été ouvertes tôt lundi, rapporte l'émission Is'haq Khalid in Nigeria de la BBC.

Selon l'agence de presse AFP, l'aide a été fournie par le gouverneur de l'Etat de Borno au Nigeria qui visitait les camps de réfugiés dans la région.

Le groupe islamiste Boko Haram et ses ramifications mènent une insurrection brutale au Nigeria depuis 2009.

A lire aussi

D'anciens ''jihadistes'' déradicalisés au Niger

Au moins 71 soldats tués dans l'attaque d'une base militaire au Niger

Le Niger change son hymne pour un "cri de guerre"

Les inondations au Niger forcent 23.000 personnes à quitter leur foyer

Sur le même sujet