Deux fils de Hosni Mubarak acquittés en Egypte

Alaa Mubarack (à gauche) et Gamal Mubarak au tribunal lors de l'énoncé du verdict le 22 février 2020 Copyright de l’image Getty Images
Image caption Alaa Mubarack (à gauche) et Gamal Mubarak (à droite) au tribunal lors de l'énoncé du verdict d'acquittement le 22 février 2020

Ce verdict pourrait mettre un terme aux poursuites judiciaires entamées depuis 2011 contre la famille de l'ex-président Hosni Mubarak.

Le procureur peut encore faire appel de cet acquittement.

Alaa et Gamal Mubarak, ainsi que six autres personnalités du monde des affaires, ont avaient été accusés d'avoir illégalement profité de la vente de la Banque nationale d'Égypte à la Banque nationale du Koweït en 2007.

Le procureur avait accusé Alaa et Gamal Moubarak et leurs coaccusés de "tirer profit de gains financiers illégaux" obtenus par la vente de la banque, sans les déclarer en Bourse comme les y obligeait la loi.

Lire aussi:

Les fils de Moubarak ont été arrêtés en septembre 2018, mais ont été libérés sous caution quelques jours plus tard.

Après la chute de Hosni Mubarak à la faveur du printemps arabe, plusieurs procédures judiciaires ont été déclenchées contre l'ex-chef de l'Etat et ses proches.

La poursuite de Mubarak et de ses fils pour corruption et répression était l'une des principales demandes des manifestants pro-démocratie en 2011.

En mai 2015, Alaa et Gamal Mubarack avaient été condamnés en même temps que leur père à trois ans de prison pour avoir détourné plus des fonds publics alloués à l'entretien des palais présidentiels.

Mubarak lui-même a été libéré en 2017, après son acquittement par un tribunal égyptien pour son implication présumée dans le meurtre de centaines de manifestants en 2011.

Media playback is unsupported on your device
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak quitte la prison

Lire plus