"On ne peut pas être le cimetière des noms des autres ".
Media playback is unsupported on your device

Pr Abderahmane Ngaidé : "On ne peut pas être le cimetière des noms des autres"

Au Sénégal, cinq lycées de la région de Dakar changent de nom.

Ces établissements portent désormais les noms de grandes figures de la politique, de la culture et des lettres.

Le président Macky Sall a pris un décret en ce sens le 13 février.

Les lycées cibles porteront désormais les noms des écrivains Aminata Sow Fall, Cheikh Hamidou Kane, du cinéaste Ousmane Sembène, du sculpteur Ousmane Sow, et de l’opposant Amath Dansokho.

Pour l’historien Abderahmane Ngaidé, cette mesure aidera les Sénégalais a se réapproprier leur espace et une partie de leur histoire.

Abderahmane Ngaidé, professeur au département d’histoire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et maître de conférences est l'invité de BBC Afrique.