Ricardo Sumbo : "un garçon qui dessine des robes"

Ricardo Sumbo : "un garçon qui dessine des robes"

"Un garçon qui dessine des robes... ce n'est pas possible. Il faut arrêter ! Ce n'est pas une profession qui donne une belle vie", disaient les parents de Ricardo Sumbo, jeune designer angolais.

Comme beaucoup de parents, les siens rêvaient pour lui d'un métier plus classique et de revenus réguliers.

Mais le jeune homme a fait de ses rêves une réalité.

Crédit photo, Ricardo Sumbo

Légende image,

Ricardo Sumbo lors de Innofashion 2019 Rabat-Maroc

L'extravagant styliste de 19 ans a su convaincre ses parents et son entourage qu'il ferait de la mode non seulement son métier, mais qu'il y excellerait.

Après avoir présenté ses collections dans plusieurs festivals de mode, Ricardo Sumbo rêve désormais de faire carrière dans la mode au niveau international.

A (re)-découvrir :

Cette série montre le monde de la mode à travers les yeux de professionnels du métier qui vivent, sentent et rêvent la mode autrement.

À l'échelle mondiale, l'industrie de la mode, du textile et de l'habillement vaut des milliards de dollars. C'est un secteur économique porteur et pourvoyeur d'emplois pour les créateurs, les mannequins, les stylistes, les fabricants de textiles, les organisateurs d'événements et bien d'autres professions.

Sur le continent africain, les professionnels du secteur doivent toujours faire face, selon La Maison de la ModeAfricaine à" une concurrence internationale" rude, un "manque de structuration, de professionnalisation et de visibilité".

En mariant créativité, innovation et savoir-faire, le monde de la mode continue pourtant de faire rêver et peut,parfois, changer des vies.

Reporter : Nicolas Negoce

Montage digital : Geneviève Sagno