Ebola : en RDC, un dernier patient quitte le centre de traitement

Michael Ryan, chef du programme des urgences sanitaires de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, et Robert Steffen, président du comité d'urgence de l'OMS sur le virus Ebola

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Michael Ryan, chef du programme des urgences sanitaires de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, et Robert Steffen, président du comité d'urgence de l'OMS sur le virus Ebola

La directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique a déclaré dans un tweet qu'il n'y avait actuellement aucun cas d'Ebola à Beni, dans l'Est de la République démocratique du Congo.

Elle est restée cependant "prudemment optimiste" en ce qui concerne la fin de l'épidémie dans le pays.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré quant à lui qu'aucune nouvelle infection n'avait été signalée au cours des deux dernières semaines.

Des agents de la santé ont dansé dans les rues de Beni alors que le dernier patient atteint d'Ebola sortait d'un centre de traitement.

A lire aussi sur BBC Afrique:

Dans l'est de la République démocratique du Congo, il y a maintenant un réel espoir de voir la crise prendre fin.

Mais avant que le pays ne puisse être déclaré officiellement exempt d'Ebola, il ne doit y avoir aucun nouveau cas pendant 42 jours consécutifs.

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Des membres de la Croix-Rouge font du porte-à-porte dans les quartiers de Beni, au nord-est de la République démocratique du Congo, pour écouter les familles

L'Organisation mondiale de la santé qualifie de "héros de la santé" le personnel qui se trouve en première ligne dans la lutte contre le virus. Ils luttent contre cette maladie mortelle dans une région où les groupes rebelles sont actifs et où la désinformation est monnaie courante.

A regarder sur BBC Afrique:

Légende vidéo,

Agriculteur en 7 jours