La cour constitutionnelle du Togo confirme la victoire de Faure Gnassingbé.

Faure Gnassingbé

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Faure Gnassingbé

La cour constitutionnelle du Togo a validé les résultats proclamés la Commission électorale nationale indépendante (CENI), confirmant la victoire de Faure Gnassingbé pour un quatrième mandat à la tête du pays.

Les chiffres qu'elle a rendus public sont légèrement différents de ceux communiqués par la commission et sont désormais de 70,78 % pour Faure Gnassingbé, 19,46 %, pour Gabriel Agbéyomé Kodjo et 4,68 % pour l'ancien chef de file de l'opposition Jean-Pierre Fabre.

La cour constitutionnelle a rejeté les recours d'Agbeyomé Kodjo pour "défaut de preuves susceptibles d'étayer ses allégations".

Ce dernier a indiqué qu'il va poursuivre sa contestation.

"Je suis légaliste, mais je ne me reconnais pas dans ces résultats. J'ai largement gagné ce scrutin et j'ai une responsabilité vis-à-vis de ceux qui voté pour moi".

Pour le premier ministre togolais et cadre du parti au pouvoir "les Togolais ont manifestement fait confiance à Faure Gnassingbé et le gagnant c'est le Togo".

Faure Gnassingbé est arrivé au pouvoir en 2005 après le décès de son père Gnassingbé Eyadema après 38 années passées au pouvoir.