Au Nigeria, des footballeurs kidnappés ont été libérés

Copyright de l’image Getty Images

Deux footballeurs nigérians - dont un international des Super Eagles - ont été libérés après avoir été kidnappés dimanche.

L'Enyimba FC, pour lequel joue le milieu de terrain Ekundayo Ojo, a déclaré que lui et Benjamin Iluyomade, d'Abia Comet, avaient "retrouvé leur liberté".

Les deux hommes ont été emmenés dimanche lorsque leur véhicule en provenance d'Akure a été attaqué.

Un autre joueur d'Enyimba, Emmanuel James, était également dans la voiture, mais il s'est échappé.

"Notre milieu de terrain, Dayo Ojo, a retrouvé la liberté", a tweeté le club.

Lire aussi:

‘J'ai été kidnappé et maintenant, je ne voyage plus qu'en train’

Le plus ‘jeune milliardaire’ d'Afrique kidnappé

Ojo a représenté le Nigeria en tant que senior lors du Championnat d'Afrique des Nations de 2018, et chez les jeunes avec les U-17 en 2010.

L'enlèvement a été rendu public quelques heures seulement après la mort dans un accident de voiture de deux footballeurs des Rangers International - Emmanuel Ogbu et Ifeanyi George, qui était également un joueur des Super Eagles.

Déclaration d'Enyimba dans son intégralité

"Le milieu de terrain d'Enyimba, Ekundayo Ojo, et Benjamin Iluyomade d'Abia Comets, qui ont été enlevés dimanche, ont retrouvé leur liberté.

Lire aussi:

Le père de John Obi Mikel kidnappé avant le match contre l'Argentine

Un photojournaliste sud-africain s'est échappé de Syrie

Les footballeurs ont été libérés mercredi soir grâce aux efforts de la police nigériane, avec le soutien du club de football d'Enyimba, de l'association nationale des footballeurs professionnels du Nigeria et des familles des joueurs.

Il convient de rappeler que les footballeurs ont été enlevés le long de la voie express Bénin-Owo alors qu'ils se rendaient à Akure suite à la suspension de la Ligue de football professionnel du Nigeria en raison des inquiétudes suscitées par la pandémie mondiale, Covid-19.

Les joueurs ont depuis retrouvé leur famille.

Regardez aussi:

Media playback is unsupported on your device
Rodrigue Katembo, une leçon de courage

Sur le même sujet