Coronavirus au Rwanda : des feuilletons radio pour freiner la propagation du virus

Des jeunes du Rwanda produisent des pièces radiophoniques pour sensibiliser les gens à l'importance du lavage des mains.

Un groupe de jeunes au Rwanda a écrit et produit une série de pièces radiophoniques pour enseigner aux auditeurs le rôle vital du lavage des mains et de l'assainissement dans la prévention de la propagation des maladies telles que le Covid-19.

The group of young people who produce plays about hygiene Copyright de l’image WaterAid/Elena Heatherwick

Les feuilletons radiophoniques ont été produits en partenariat avec l'association caritative WaterAid, sur une période de 18 mois.

Et la photographe Elena Heatherwick a créé une série pour montrer les producteurs de radio au travail.

Sandrine and Solonge record a radio play outdoors Copyright de l’image WaterAid/Elena Heatherwick
Image caption Sandrine, 14 ans, joue Agasaro, avec sa maman, Kanakuze, interprétée par Solonge, 20 ans

Diffusée sur Radio Ishingiro, les fictions radio atteignent quatre millions d'auditeurs, un tiers de la population du Rwanda.

Danny listens to a radio in his home Copyright de l’image WaterAid/Elena Heatherwick
Image caption Danny, 6 ans, le frère de Solonge, l'écoute a la radio
Presentational white space

Le Rwanda a imposé le premier confinement en Afrique après la propagation du coronavirus, le 22 mars.

The cast of the radio plays gather in a meeting Copyright de l’image WaterAid/Elena Heatherwick
Image caption Discussion pre-enregistrement

Martha Uwimana, responsable de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène dans les écoles (Wash) pour WaterAid au Rwanda, a déclaré : "Les pièces de théâtres radio jouent un rôle crucial en aidant à prévenir la propagation de Covid-19.

"Les gens sont encouragés à rester chez eux pendant 14 jours, donc la radio est un outil puissant."

Avec des systèmes de santé fragiles et un manque d'accès à l'eau potable, les pays africains peuvent être gravement touchés par le virus.

A portrait of Evode Copyright de l’image WaterAid/Elena Heatherwick
Image caption Evode, 20, wants to be a professional actor. He lives with his disabled father, who was attacked during the 1994 genocide in Rwanda, and his mother, a farmer

Et avec un Rwandais sur quatre ne sachant pas lire et beaucoup ne possédant pas de télévision, la radio est le média le plus populaire pour l'information.

Les jeunes sont impliqués du début à la fin dans la création des feuilletons, y compris l'écriture, le jeu et même des effets sonores tels que des portes qui grincent et des bruits d'animaux.

A portrait of Solonge Copyright de l’image WaterAid/Elena Heatherwick
Image caption Solonge vit avec sa famille à Bugesera, au Rwanda
Presentational white space

"J'ai enseigné à ma mère comment être hygiénique et je lui ai montré que si on ne se lave pas les mains, on attrape des maladies", dit Solonge.

"Ça change vraiment des vies et cela me rend important et vraiment heureux."

A portrait of Sandrine Copyright de l’image WaterAid/Elena Heatherwick
Image caption Sandrine, 14 ans : "J'aime entendre ma voix à la radio"
Presentational white space
A portrait of Emmanuel Copyright de l’image aterAid/Elena Heatherwick
Image caption Emmanuel, 17 ans
Presentational white space

Sa mère, Emelthe Mukashyakh, a déclaré : "Tous mes voisins l'ont écoutée et ont parlé d'elle, ce qui me rend très fière.

"Je comprends maintenant qu'une bonne hygiène et assainissement est la source d'une bonne santé.

"C'est tellement important."

Solonge with her bother and brother listen to a read in their home Copyright de l’image WaterAid/Elena Heatherwick
Image caption Solonge, Emelthe et Danny écoutent la radio
A cloth covers the computer and radio recording system Copyright de l’image WaterAid/Elena Heatherwick
Image caption Il faut aussi péevoir un abri lorsqu'il pleut
coronavirus

Toutes les photos ont été gracieusement fournies par Elena Heatherwick / WaterAid