Crise anglophone au Cameroun : "la crise la plus négligée du monde"

De nombreux anglophones se plaignent d'être traités comme des citoyens de seconde zone

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

De nombreux anglophones se plaignent d'être traités comme des citoyens de seconde zone

Le conflit du Cameroun avec les séparatistes anglophones a été qualifié de crise la plus négligée au monde pour la deuxième année consécutive par le Conseil norvégien pour les réfugiés.

La minorité anglophone du pays d'Afrique centrale se bat pour l'autonomie après ce qu'elle qualifie de décennies de marginalisation par le gouvernement central et la majorité francophone.

Certains séparatistes ont déclaré l'autonomie de deux régions - une démarche rejetée par le président Paul Biya.

Lire aussi:

Le Cameroun a également été touché par une crise de réfugiés en provenance de la République centrafricaine (RCA) voisine et par des attaques continues dans le nord de la part du groupe militant islamiste Boko Haram.

La liste annuelle des crises négligées est basée sur trois critères :

  • le manque de financement;
  • le manque d'attention des médias;
  • la négligence politique et diplomatique.

Neuf pays africains figurent sur la liste des dix, le Venezuela étant le seul pays non africain cette année.

Le rapport souligne également le conflit armé en cours dans la région du Sahel, qui comprend le Mali, le Burkina Faso et le Niger, et qui a entraîné le déploiement de forces militaires d'une multitude de nations européennes.

Le Niger et le Burkina Faso figurent sur la liste pour la première fois.

Les crises humanitaires dans tous les pays mentionnés dans la liste de cette année devraient s'aggraver tout au long de 2020, à cause de la pandémie mondiale de coronavirus.

A regarder aussi :

Légende vidéo,

Le Cameroun en crise