Covid-19: la barre des 200 mille cas franchie en Afrique

A l'instar de plusieurs gouvernements africains l'OMS déclare s'inquiéter pour les transmissions communautaires du coronavirus

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

A l'instar de plusieurs gouvernements africains l'OMS déclare s'inquiéter pour les transmissions communautaires du coronavirus

L'Organisation mondiale de la santé qui a averti que la propagation du coronavirus s'accélère en Afrique, signale que le continent a dépassé la barre de 200 000 cas.

L'OMS se dit préoccupée par la transmission communautaire du virus qui commence à se répandre en dehors des centres urbains africains vers les zones rurales où les systèmes de santé sont faibles.

Elle précise que sur les 200 000 cas signalés sur le continent, 75 % se trouvent dans la région subsaharienne.

La directrice de l'OMS pour l'Afrique, le Dr Matshidiso Moeti, affirme que cette hausse s'explique en partie par la lisibilité liée à l'intensification des efforts de dépistage sur le continent.

Selon le Dr Moeti, les mesures de confinement imposées par de nombreux pays africains ont également donné aux gouvernements la possibilité de procéder à des dépistages de masse et à des tests ciblés.

Cela a permis aux ministères de la santé de mieux comprendre et de se rendre compte de la façon dont le virus se déplaçait.

Le Cameroun, le Sénégal, la République démocratique du Congo, la Guinée, la Côte d'Ivoire L'Afrique du Sud, le Nigeria, l'Algérie, l'Égypte, et le Ghana, ont connu récemment une plus forte augmentation des cas de Covid-19 selon l'OMS