L’opposition intensifie la pression sur IBK au Mali

Le président Ibrahim Boubacar Keïta du Mali

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Le président Ibrahim Boubacar Keïta du Mali

L'opposition décide d'intensifier la pression sur le président malien à travers une série de manifestations antigouvernementales.

Elle annonce la reprise du mouvement de contestation à partir de mardi. "Les manifestations culmineraient par un rassemblement de masse vendredi et samedi", annonce-t-elle.

Les représentants du Mouvement du 5 juin (M5) ont déclaré qu'ils avaient "intensifié" les protestations contre le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

Une série de manifestations, dont une marche des femmes, est programmé pour cette semaine.

L'opposition avait observé une pause pendant les festivités de l'Aïd et elle a repris le mouvement de contestation la semaine dernière mardi. A cette occasion, les forces de sécurités ont dispersé les manifestants avec du gaz lacrymogènes.

Ibrahima Boubacar Keita est contesté par le M5 pour "son échec dans la gestion de la crise économique, la corruption présumée notamment celle de la classe dirigeante et l'échec de la résolution d'un conflit jihadiste de longue date".

Les efforts régionaux pour mettre fin à la crise ont échoué, l'opposition refusant de faire des compromis sur sa demande de démission du président.

Légende vidéo,

Qui est l'imam Mahmoud Dicko?