RDC: pilonnage des positions des rebelles

Des soldats de la Monusco en RDC. Copyright de l’image AFP
Image caption Des soldats de la Monusco en RDC.

Des hélicoptères de l'armée congolaise et de l'ONU ont pilonné jeudi des positions des mutins du M23 dans la province du Nord-Kivu.

La zone visée se situe à la frontière ouest du parc national de Virunga à l'est au Rwanda et à l'Ouganda, où les mutins tiennent depuis le mois de mai plusieurs collines.

Dans une interview à la BBC, le porte-parole de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) Manodje Mounoubai justifie ces bombardements par la nécéssité de protéger les populations civiles.

Les mutins du M23 ont réagi à ce déploiement militaire en qualifiant d’« inacceptable » le retour de l'armée congolaise à Kiwandja et à Rusthsuru, villes qu'ils avaient prises dimanche avant de s'en retirer.

Ce dernier développement intervient alors que la république démocratique du Congo et le Rwanda, parmi une douzaine de pays, se sont engagés à établir une force militaire conjointe pour riposter aux attaques rebelles dans l'est de la RDC.

L'ONU a accusé Kigali de soutenir la rébellion du M23.

Une information que dément le Rwanda.