Un pétrolier détourné à Abidjan

Image caption Un porte-conteneurs à quai dans le port d'Abijdan

Un pétrolier a été détourné par des pirates dans le port d'Abidjan et mouillerait au large des côtes ghanéennes, mais la position du bateau reste imprécise selon le gouvernement lundi.

Le pétrolier ITRI battant pavillon panaméen avait été une première fois saisi mercredi dernier alors qu'on s'apprêtait à décharger la cargaison dans le port d'Abidjan, a révélé lundi un communiqué du gouvernement ivoirien qui communique pour la première fois sur cette affaire.

Le tanker avec seize membres d'équipage avait été porté manquant par l'Organisation maritime internationale qui n'a pu donner de détails sur les nationalités des hommes à bord.

Habituellement les pirates relâchent l'équipage après avoir siphoné la cargaison de carburants et voler tous les objets de valeur dans le bateau.

Le pilote du tanker avait d'abord eu des difficultés à accoster dans le port à cause d'une tempête de sable qui réduisait la visibilité, toujours d'après le communiqué du gouvernement.

Puis le capitaine avait fait état de difficultés à mannoeuvrer dans une conversation radio avec la tour de contrôle du port avant que tout contact cesse.

C'est alors que la société de transport, Koda Maritime, a informé les autorités portuaires du détournement du tanker par des pirates.

Le premier acte de piraterie recensé au large des côtes ivoiriennes remonte à octobre dernier, quand 14 hommes armés de couteaux et de mitraillettes AK47 s'étaient emparés d'un tanker transportant 30 000 tonnes de carburants.

L'équipage fut relâché sain et sauf.