BBC navigation

Mali: la photo qui dérange

Dernière mise à jour: 22 janvier, 2013 - 13:19 GMT

Un soldat français à Niono au Mali, le 20 janvier, avec son foulard qui lui donne un air de Ghost.

Une photo d’un soldat français au Mali, portant un masque de tête de mort, fait le tour du web, et déplaît à l’etat-major français.

Crane rasé, tenue militaire, baignée d’une lumière qui perce à travers les arbres, un soldat français se tient droit devant un blindé.

Particularité: il porte un foulard, censé le protéger du sable, qui lui donne un masque de tête de mort.

La photo a été prise dimanche à Niono, dans le centre du Mali, par un photographe de l’AFP, Issouf Sanogo.

Une autre version été prise par un photographe du journal Le Parisien.

Surréaliste, la photo fait rapidement le tour du monde, partagée sur les réseaux sociaux.

Certains internautes la juge effrayante, choquante.

Elle semble symboliser la mort.

Ghost, le personnage du jeu vidéo Call of Duty.

Mais les plus jeunes générations, nourrie de jeux vidéos, comprend la référence culturelle: avec son foulard, le soldat français se donnait tout simplement un air de Ghost, personnage du jeu vidéo de guerre ultra-violent Call of Duty.

"Pas acceptable"

Quoi qu’il en soit, la hiérarchie n’a pas apprécié la référence, qui brouille sa communication.

Le colonel Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major des armées françaises, a jugé que “c’est un comportement qui n’est pas acceptable”.

Il ajoute que “cette image n’est pas représentative de l’action que conduit la France au Mali à la demande de l’Etat malien” par des soldats, et ce “au péril de leur vie”.

Interrogé sur d'éventuelles sanctions à l'encontre du militaire concerné, le colonel a répondu qu'il était "en cours d'identification"

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.