Des criquets à l'assaut de Madagascar

Près de la moitié de Madagascar est en proie à une infestation sévère de criquets menaçant les récoltes et faisant planer le spectre d'une pénurie alimentaire.

Selon l'organisation de l'Onu pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Madagascar a besoin d'environ 41 millions de dollars, dont plus de 22 millions de manière urgente d'ici juin, pour commencer à lutter contre l'invasion de criquets.

Selon l'organisation de l'Onu pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Madagascar a besoin d'environ 41 millions de dollars, dont plus de 22 millions de manière urgente d'ici juin, pour commencer à lutter contre l'invasion de criquets.

La FAO estime qu'environ les deux-tiers du pays seront affectés par l'invasion acridienne d'ici septembre 2013 si aucune mesure n'est prise.

L'infestation menace actuellement 60% de la production rizicole malgache, or le riz est le principal aliment de base à Madagascar, où 80% de la population vit avec moins d'un dollar par jour.