RCA: les Sud-africains sont partis

Image caption Des soldats sud-africains lors d'une cérémonie à Pretoria le 2 avril pour leur 9 camarades morts en Centrafrique.

L'Afrique du Sud n'a plus aucun militaire stationné en Centrafrique, a indiqué l'armée sud-africaine mardi.

"Toutes les forces de l'armée sud-africaine qui avaient été déployées en Centrafrique sont de retour”, a déclaré un porte-parole, Xolani Mabanga, en réitérant le bilan de 13 morts et 27 blessés sud-africains durant la chute de Bangui le 24 mars.

Parmi ces blessés, neuf sont toujours hospitalisés.

"Il n'y a aucun disparu et c'est aux rebelles de dire qui sont ces 36 ou 50 victimes qu'ils disent avoir faites", a-t-il ajouté.

L'armée sud-africaine a subi en Centrafrique son plus grave échec militaire depuis sa création en 1994, entraînant une vive polémique en Afrique du Sud.

La présidence sud-africaine dément que la mission ait pu servir à protéger des accords économiques passés entre MM. Zuma et Bozizé, rejetant les accusations de l’opposition.

La polémique a lieu alors que l'armée sud-africaine s'apprête à participer à la brigade d'intervention autorisée par l'ONU pour neutraliser la rébellion dans l'Est de la République démocratique du Congo.