Boeing 787 Dreamliner remis en service

Ethiopian Airlines
Image caption Le Boeing 787 Dreamliner d'Ethiopian Airlines

Après trois mois d’interdiction de vol, un Boeing 787 Dreamliner a décollé samedi d’Addis Abeba.

La compagnie Ethiopian Airlines est la première à remettre en service son Boeing 787 Dreamliner après la suspension mondiale décidée suite à des problèmes de batterie.

Partis d’Ethiopie, les passagers ont pris la direction de Nairobi (Kenya).

« Je suis très satisfait de voir que l’avion vole de nouveau et aussi que nous sommes les premiers », a déclaré le PDG d’Ethiopian Airlines, Tewolde Gebremariam.

Les cinquante avions en circulation avaient été cloués au sol depuis mi-janvier suite à deux cas de surchauffe deux batteries lithium-ion.

De nouvelles batteries ont donc été installées pour les remplacer.

Près de 300 ingénieurs du constructeur d’avion divisés en 10 équipes ont préparé les nouveaux équipements et les systèmes qui remplacent les deux batteries.

L'avion doit pouvoir fonctionner en autonomie en cas de dysfonctionnement de la batterie.

Jeudi dernier, une autorisation de remise en exploitation a été délivrée par l’autorité américaine de l’aviation (FAA).

Les compagnies japonaises, principaux acheteurs de l’appareil américain, devraient quant à eux commencer des tests dimanche.

L’ensemble des avions devrait être réparés courant mai selon les prévisions de Boeing.

Le Boeing 787 Dreamliner a été mis en service en 2011.