"Transparence entre Bangui et Prétoria"

Les nouvelles autorités centrafricaines
Image caption Les nouvelles autorités centrafricaines

Les nouvelles autorités centrafricaines tentent de normaliser leurs relations avec l’Afrique du sud, qu’elles avaient d’avoir soutenu le président déchu François Bozizé.

Aux termes d’une visite qu’il a effectué à Prétoria, le premier ministre centrafricain promet que les relations entre son pays et l’Afrique du sud seront désormais « des relations normales et transparentes. »

Cette visite intervient après le coup de froid né de la tuerie de 13 militaires sud-africain, lors de l’offense des rebelles de la Séléka pour la Bangui.

Les nouvelles autorités centrafricaines avaient accusé Prétoria d’avoir noué des relations personnelles avec le régime Bozizé et les troupes sud-africaines n’étaient présentes que pour protéger ce dernier et protéger leurs intérêts.

Dans une interview accordée à la BBC, Nicolas Tiangaye a annoncé que le président sud-africain avait promis d’ouvrir une ambassade en Centrafrique.