Un réseau islamiste démantelé à Bamako

Des soldats maliens
Image caption Plus de 200 présumés militants islamistes sont en attente de jugement dans une prison à Bamako

Une présumée cellule islamiste a été démantelée dans la capitale malienne, Bamako, en mars mais les autorités ont attendu pour rendre publique l'information "pour eviter de causer la panique", a appris le correspondant de la BBC surplace auprès de sources sécuritaires.

Elle était composée de quinze personnes venues du nord du mali et membres présumés du MUJAO, groupe islamistes chassé du nord Mali.

Ils s'étaient installés dans des quartiers de Bamako pour recruter des djihadistes et planifier des actes terroristes.

Selon des sources sécuritaires, les services de renseignements les ont démasqués en début mars avant de les mettre discrètement à la disposition de la justice.

L’information aurait pris du temps pour être révélée au public car les services de sécurité auraient craint qu’elle ne crée la panique chez les populations.

Depuis le début des opérations militaires, plus de 200 présumés djihadistes ont été arrêtés et attentent leur jugement à la prison centrale de Bamako.