Virunga:fin de la prospection pétrolière

Un gorille de montagne dans le parc des Virunga
Légende image,

Un gorille de montagne dans le parc des Virunga

L'exploration pétrolière va être arrêtée dans le plus ancien parc national d'Afrique, dans l'est de la République démocratique du Congo.

L'annonce a été faite par une compagnie pétrolière basée au Royaume -Uni, Socco International.

Le parc national des Virunga est classé au patrimoine mondial de l’humanité de l'Unesco et abrite plus de 200 gorilles de montagnes qui constituent une espèce en voie de disparition.

La britannique Soco International a jeté l'éponge après que le Fonds Mondial pour la protection de la Nature (WWF) a porté plainte pour non-respect des normes sociales et environnementales.

Le WWF a accepté de retirer sa plainte contre Socco.

Dans un communiqué conjoint, Socco et le WWF indiquent qu'ils vont "travailler de façon responsable avec la République démocratique du Congo et son peuple pour s'assurer que le développement futur profite à à la fois à la population locale et à l'environnement".

La compagnie annonce qu'elle va terminer ses explorations d'ici 30 jours dans le parc des Virunga.

Selon WWF, Socco met également fin aux tests sismiques dans le Lac Edouard.

Socco a promis ne plus mener des activités d'explorations sur d'autres sites classés au Patrimoine mondial de l'humanité.

Le parc des Virunga, qui s'étend sur 780,000 hectares est très riche par sa faune et sa flore, mais il a souffert des années d'anarchie et de conflit entre les groupes armés dans la région.