Cameroun: sacs plastiques indésirables

Copyright de l’image
Image caption Les services de contrôle et répression ont saisi 215 tonnes d’emballages dans la région du littoral

Au Cameroun, la traque contre l'utilisation des emballages plastiques non biodégradables est en cours.

A la faveur d'une campagne lancée par le ministère de l'environnement et de la protection de la nature, les autorités annoncent avoir saisi 215 tonnes d'emballages plastiques.

Cela fait quasiment deux mois que la commercialisation des emballages plastiques non biodégradables a été interdite dans le pays mais certaines grandes surfaces refusent d'appliquer la règlementation en vigueur.

Depuis la mise en application de la mesure sur le territoire camerounais, la circulation des sachets a effectivement baissé.

Pourtant au marché de la ville de Douala, ils sont encore vendus aux clients.

Selon les responsables de la protection de l'environnement la circulation de ces sachets plastiques non autorises est le fait de sociétés illégales.

Le ministère de l'Environnement camerounais déplore aussi la présence d'emballages en plastique non biodégradables frauduleusement importés des pays voisins.