Guinée-Ebola : des émeutes à Nzérékoré

Copyright de l’image AFP
Image caption Les assaillants criaient: "Ebola est un mensonge".

La ville guinéenne de Nzérékoré a connu des émeutes lorsque que les habitants ont protesté contre la désinfection du marché pour freiner la propagation du virus Ebola.

Les agents de santé et l'hôpital de Nzérékoré ont été attaqués par des personnes qui criaient: "Ebola est un mensonge".

Les causes exactes des émeutes ne sont pas connues - certains craignaient que la pulvérisation du désinfectant ne propage le virus Ebola.

Pendant ce temps, le Sénégal a confirmé son premier cas d'Ebola. Il s'agirait d’un ressortissant guinéen.

L'épidémie actuelle de fièvre Ebola a commencé en Guinée, et a fait plus de 1500 morts dans quatre pays.

Il y a eu relativement peu de cas recensés récemment en Guinée. Le taux d'infection est beaucoup plus élevé au Libéria, en Sierra Leone et au Nigeria.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a averti que le virus hémorragique Ebola pourrait infecter plus de 20.000 personnes.

Lire plus