Nouveau chef de l’armée en Guinée-Bissau

Biague Nantam aura pour première tâche de réunifier et de restructurer une armée divisée. Copyright de l’image AFP
Image caption Biague Nantam aura pour première tâche de réunifier et de restructurer une armée divisée.

Le général Biague Nantam a été nommé mercredi chef d’Etat-major général des forces armées par décret présidentiel.

L’homme de confiance du chef de l’Etat Jose Mario Vaz aura pour première tâche de réunifier et de restructurer une armée divisée.

Il devra aussi mettre en œuvre la réforme des forces de défense et de sécurité, dont les effectifs sont jugés pléthoriques par la communauté internationale.

Biague Nantam bénéficiera pour cela de l’expertise de l’ECOMIB, la force d’attente de la CEDEAO.

Promu général trois étoiles en 2013, le nouveau chef des armées était jusqu’ici commandant de la garde présidentielle.

Biague Nantam, 64 ans, est un ancien combattant de la lutte de libération nationale, formée au maniement des armes lourdes à Cuba et en ex-Union Soviétique.

Pendant sept ans, il a exercé les fonctions de commandant au sein de la douane nationale.

Cela fait plus de quatre ans que la Guinée-Bissau attendait la nomination, par un chef d’Etat démocratiquement élu, d’un chef d’Etat-major général des forces armées.

Lire plus