RD Congo : changements dans l’armée

Gabriel Amisi Kumba avait été suspendu de son poste à la tête de l’armée de terre en 2012. Copyright de l’image AFP
Image caption Gabriel Amisi Kumba avait été suspendu de son poste à la tête de l’armée de terre en 2012.

Une ordonnance signée par le président de la RDC nomme Gabriel Amisi Kumba commandant au sein de l’armée congolaise, deux ans après sa suspension pour trafic d’armes présumé.

L’ancien général-major Gabriel Amisi Kumba a été nommé commandant de la première zone de défense du pays, qui couvre notamment la province stratégique de Kinshasa.

Aussi connu sous le nom de Tango Four, Gabriel Amisi Kumba avait été suspendu de son poste à la tête de l’armée de terre en 2012.

Un rapport de l’ONU l’accusait d’avoir vendu des centaines d’armes à plusieurs groupes rebelles dans l’est de la RDC.

D’après les Nations Unies, il a été blanchi et réhabilité en août dernier sans enquête judiciaire préalable.

Selon l’auditorat militaire, aucun magistrat n’avait le grade nécessaire pour pouvoir conduire une instruction contre lui.

Lire plus